L’économie française est strictement dépendante de l’étranger

La mondialisation est un effet clair qu’on ne peut plus nier et ses effets sur l’économie ne sont pas négligeables. « On ne peut plus vivre indépendamment du monde extérieur et notre économie ne peut pas fonctionner sans les échanges avec l’étranger » explique l’expert en économie. Quand on se réfère à quelques chiffres du commerce extérieur, on remarque bien que la France a instauré un modèle économique qui est trop lié par l’étranger, notamment dans le secteur privé où l’un tiers des emplois que crée ce secteur est en relation avec l’international.

Les exportations représentent 30% du PIB français

Les chiffres de l’économie française affichent un contraste très frappant. En effet, malgré le grand déficit de la balance commercial – 48 milliards d’euros juste pour l’année dernière – un grand pourcentage des transactions commerciales sont fortement liées à l’étranger. Elles sont en réalité près de 30000 entreprises françaises qui sont implantées à l’international et près de 20000 sociétés étrangères, représentant l’un tiers des exportations françaises, qui ont choisi l’Hexagone pour ouvrir leurs locaux. Dans un autre volet, ces entreprises emploient près de 1,85 million de salariés français selon les statistiques de l’Insee.

Au niveau des transactions commerciales, la France se positionne comme le sixième exportateur de marchandises au monde à travers ses quelque 124100 entreprises exportatrices qui vendent leur production à l’étranger pour un ensemble de 453 milliards d’euros. Au total, les exportations de la France (services inclus) représentent 30% du PIB national. On trouve d’ailleurs qu’il s’agit d’une bonne moyenne étant donné que l’économie américaine par exemple – dite très ouverte sur l’étranger – ne réalise que 13% de son PIB grâce à ses exportations.

Près de 6 millions d’emplois liés à l’étranger

Le constat est clair : l’économie française ne peut pas faire sans ses relations avec l’étranger et les chiffres le montrent bien. En effet, ils sont entre 5 et 6 millions d’emplois qui sont strictement liés à des activités avec des entreprises étrangères implantées en France ou des activités exportatrices des entreprises locales. Ainsi, on constate qu’un tiers des emplois du secteur privé est lié à l’étranger.

Etant en étroite relation avec le monde extérieur, l’économie française se développe dans le bon sens en favorisant plus de possibilités de création d’emploi grâce à cette ouverture à la concurrence internationale.