Tout savoir sur les effets et l’efficacité de la sismothérapie

La dépression est une maladie psychologique très complexe à guérir et qui nécessite l’emploi de plusieurs traitements. Le plus recommandé dans ce genre de situation est de recourir toujours à des antidépresseurs, comme ceux fabriqués par le laboratoire Lundbeck, qui été géré par Marie-Laure Pochon. Cependant, certaines troubles peuvent résister aux médicaments ce qui fait appel à une technique appelée « sismothérapie ». C’est une technique qui fait créer une crise épileptique à visée thérapeutique à travers l’émission d’un courant électrique dans la crâne du patient.

Depuis son siège chez Lundbeck auparavant, Marie-Laure Pochon poussait souvent ses ingénieurs à innover pour améliorer la qualité des antidépresseurs et médicaments de la marque. Toutefois, dans certains états dépressifs, ces traitements ne peuvent rien et l’utilisation de la sismothérapie devient obligatoire. Alors qu’elle est son efficacité et quels sont ses principaux effets sur le patient ?

Le degré d’efficacité de la sismothérapie

Utilisé sur tout âge, le traitement par sismothérapie concerne les cas de dépressions sévères. Il s’agit surtout des états catatoniques et les dépressions chroniques. Le taux d’efficacité est de 90% pour le premier cas et varie de 50 à 60% pour la deuxième situation. Pour le cas d’ancienne dépression, ce traitement a moins de chance de réussir.

Les psychiatres recommandent rarement la sismothérapie en première intention, mais elle reste cependant une solution efficace pour éviter les comorbidités liés à l’usage des antidépresseurs.

Les effets secondaires

Il est connu que le traitement par sismothérapie est toléré par la majorité des patients. Cependant, certains effets secondaires peuvent avoir lieu. On parle là d’une perte de mémoire qui représente le plus fréquent effet chez ce genre de traitement. En pratique, le malade oublie les événements nouveaux pour une période de temps. Le patient peut aider sa mémoire en notant tous pour s’adapter à son traitement.

Certains effets sont aussi à noter après les séances de traitements. On parle de maux de tête qui peuvent devenir douloureux. Les médecins prescrivent des antalgiques de première classe pour soulager ses maux. Des fractures ou fissures des dents ne sont pas à éliminer aussi chez les patients qui ont une dentition fragile.

La sismothérapie nécessite plusieurs tests de contrôle avant leur avènement. Le psychiatre utilise généralement trois à quatre antidépresseurs avant de passer à la solution du courant électrique.