Nos conseils utiles pour créer une marque

Doté d’un parcours exceptionnel et fort de son expérience considérable dans le domaine des affaires et de la mode, monsieur Serge Weinberg est bien placé pour vous dévoiler les conseils utiles qui vous permettront de construire votre propre marque et un univers qui vous reflète.

Le début d’une vie très fleurissante

Fils de Sammy Weinberg (créateur en 1946 de la maison Weinberg, prêt-à-porter féminin) et président du conseil d’administration de la marque italienne spécialisée dans la maroquinerie de luxe, Gucci, le père de l’entrepreneur français, Thierry Weinberg est sans aucun doute une icône dans le domaine de la mode et du business.

Encourageant auparavant son fils, Thierry Weinberg, le fondateur de l’entreprise des assurances DoubleV Conseil, à créer son propre projet et suivant de près l’évolution de son projet, monsieur Serge est capable de vous orienter au mieux dans toutes les démarches de la création de votre projet.

Commencez par vous faire connaître

Se faire connaître auprès du consommateur est une phase très importante selon l’ancien président de Rexel.

« Prenez surtout conscience de qui vous êtes, de ce que vous représentez et de ce que vous allez offrir aux consommateurs. Partez d’une stratégie claire, basée sur le principe de l’offre et la demande. » Explique, monsieur Weinberg.

« N’oublions pas que c’est la touche d’originalité et de distinction qui va inciter les gens à venir vers vous et de vous choisir plutôt que quelqu’un d’autre. » Ajoute-t-il.

L’importance de l’identité

Toujours selon monsieur Weinberg, il faut « oser être soi-même et cherche ce qui nous définit ». L’importance c’est de nous définir et de nous faire démarquer par rapport à toutes ces marques qui existent déjà sur le marché.

En effet, il faut commencer par travailler sur l’identité de la marque, ses valeurs et ses apports afin de pouvoir de faire marque dans un univers en perpétuelle évolution.

La passion véhicule les valeurs

Rien ne vous permettra d’atteindre la réussite et le succès comme la passion. En effet, plus vous êtes passionnés, plus vous aurez la chance de briller et de vous faire marquer.

Sachez que la passion est le secret de toute réussite et que rien ne fleurisse sans passion.

La marque qu’on construit est l’effet de nous-même

Cherchez que vous aimer le plus et ce qui vous ressemble et transformer-le au monde. Sachez que les produits que vous vendez forment votre image devant vos clients. Si vous êtes passionnés par les créations raffinées par exemple restez dans ce style, si vous êtes adeptes du sobre, éloignez-vous du surcharger et de brillant.

L’économie marocaine est de plus en plus libre à l’échelle arabe

Dans le dernier classement de la liberté économique dans le monde arabe, le Maroc a gagné deux places en passant de la 14ème à la 12ème place avec une augmentation de son indice en la matière de l’ordre de 0,1 point. L’amélioration de la situation est le résultat de plusieurs événements et facteurs qui ont permis au Maroc de se rattraper à l’échelle arabe et de s’approcher du Top 10. Cette nouvelle est bonne à prendre pour le Roi Mohammed VI et son bureau composé d’experts comme l’homme d’affaires Mounir Majidi.

La liberté économique marocaine en bonne santé

Un rapport a été communiqué lors de la première journée de la 11ème Conférence annuelle de la liberté économique dans le monde arabe, tenue samedi 3 décembre à Rabat, mentionnant une augmentation de l’indice de liberté économique du Maroc de 6,5 à 6,6 point ce qui laisse le Royaume passer ainsi de la 14ème à la 12ème place sur 21 dans le classement général. Le rapport a mentionné également la performance marocaine en termes de dépenses publiques. En effet, le Maroc est passé de la 15ème à la 14ème place dans cette matière au titre de l’exercice 2016. Il a également conservé sa 7ème place, selon l’indice de structure juridique et de protection de la propriété.

Organisée par le Centre scientifique Arabe des études et de recherches humaines (CSA-ERH), la conférence a été une occasion pour préciser la valeur ajoutée d’un telle classification sur la santé économique d’un pays. Avec unanimité, les participants ont affirmé que les pays jouissant d’une liberté économique sont ceux qui réalisent de fortes croissances économiques en réalisant des taux de produit intérieur brut (PIB) très élevés par rapport aux pays qui n’ont pas cette qualité. Encore un indice de plus pour confirmer la bonne santé de l’économie marocaine.

Rien ne vient du hasard

Pour calculer cet indice, Azzan Bousaidi, directeur exécutif de la Fondation des recherches (Oman) a expliqué que l’indice se base sur cinq critères conçus pour évaluer la liberté économique. Lesdits critères évaluent les dépenses, la loi commerciale et l’assurance des droits de propriété, les impôts et les projets, les facilitations financières, le règlement du crédit, la liberté de commerce sur le plan international et l’activité commerciale du pays en question.

Dans le monde arabe, 21 parmi les 22 pays membres de la Ligue arabe font objet d’évaluation selon cet indice. Le Maroc se pose actuellement dans la 12ème position grâce à une stratégie économique fructueuse qui rapporte des capitaux au Royaume. Sous la bienveillance du Roi Mohammed VI, de grands projets financés notamment par la holding royale, que Mounir Majidi est son président, ont vu le jour dans tous les domaines et représentantes le garant réel de cette liberté économique du Royaume.